Synesthesie

La technologie issue des jeux vidéo offre une “manne providentielle” d’outils et de modes de création pour les artistes. Cette trousse à outils est en évolution permanente, elle rend accessible et utilisable un certain nombre de moyens hardware et software à des fins artistiques. 
Les artistes qui s’en emparent, transforment alors ce média de masse en l’utilisant à la création d’un nouveau langage.  À l’instar de la plupart des média artistiques, le détournement de ces technologies représente une possibilité d’apprendre et de construire son propre monde. Ce désir de compréhension accompagne une volonté artistique de réappropriation du devenir technologique de nos sociétés.


Scriabine
Le clavier à lumières, ou « Luce », tel qu’il apparaît dans la partition, est un instrument de musique inventé par Alexandre Scriabine pour l’exécution de son œuvre Prométhée ou le Poème du feu. Mais une seule version de cet instrument a été construite, pour l’interprétation de Prométhée à New York en 1915. L’instrument devait être un clavier, avec chaque note correspondant à une couleur selon le système synesthésique de Scriabine, indiqué dans la partition.


Partition Prométhée
Scriabine
1915



Lumigraph
Thomas Wilfred
1964


Child of eden trailer
Tetsuya Mizuguchi
2011



Rez
United Game Artists
2001 

Jeu basé sur la synesthésie et les écrits de Kandisky.


Thomas Wilfred
En 1930, Wilfred développe la Lumia Box, une interface basée sur la télévision qui pouvait générer des cycles aléatoires d’effets visuels pendant 650 jours.

Lumia Box
Thomas Wilfred
1930

As We Are Blind

Au centre d’une pièce à la scénographie épurée, un piano mécanique joue la partition la plus intime, celle du spectateur. Conductance, température de la peau, poids de la main, rythme cardiaque... As We Are Blind calcule et interprète en temps réel le champ électromagnétique humain sous la forme d’une production musicale et photographique unique.

L’oeuvre vise à instaurer une relation intime et privilégiée entre l'individu et la technologie, de manière à lui faire prendre conscience de la qualité de sa propre présence dans l' œuvre. Ici ce n'est pas la musique qui génère des émotions : c'est l'état émotionnel du spectateur qui est à l'origine du corpus musical.

As We Are Blind
Véronique Béland
2017